Transports

Que ce soit pour y aller en avion ou pour bouger à l’intérieur d’un pays, les transports sont toujours assez délicats à choisir, voici notre expérience et le fruit de nos recherches, j’espère que cela vous aidera !

 

L’avion

 

Avant toute chose, du fait de mon handicap, nous sommes relativement obligés de prendre un vol de bonne qualité, mais il est tout à fait possible de prendre une compagnie moins chère. Il serait possible d’avoir un aller-retour Paris-Tokyo pour un peu moins de 500 euros à priori… si vous en avez fait l’expérience, n’hésitez pas à la partager avec nous !

De notre côté, nous voyageons avec Japan Airlines (JAL) à l’aller et Finnair au retour pour 800€ environ par personne. Cette somme est évidemment variable selon les périodes de l’année, nous voyageons pour notre part entre Avril et Juin. Détaillons un peu ce que nous avons pour 800€ :

  • Les vols aller et retour
  • Les repas en vol (3 au total de mémoire)
  • Des snacks et boissons à volonté gratuits
  • 2 bagages en soute
  • 1 bagage cabine
  • 1 sac à main/dos
  • L’accès à un écran personnel avec vidéos/musiques/jeux gratuitement
  • Un petit set d’écouteurs/plaid/petit coussin

 

Un petit bémol néanmoins :

 

Autant nous sommes absolument ravis de Japan Airlines, autant nous sommes relativement mitigés sur Finnair. Pourquoi :

À l’aller donc, avec Japan Airlines, nous avons été traités comme des rois. Prise en charge prioritaire respectée, respect de mon choix alimentaire (vegan ou au minimum végétarien), personnel aux petits soins et agréable et commodités nettoyées au moins une fois par heure. Cerise sur le gâteau, nous étions quasiment les seuls européens sur notre vol, tout le trajet s’est passé dans le silence absolu malgré la présence de quelques rares enfants, personne ne dévisageait personne et beaucoup se levait régulièrement pour faire quelques étirements.

 

Le retour a été… différent.

 

Avec Finnair donc. Aucune prise en charge prioritaire n’avait été programmée et, pour couronner le tout, mon transfert avait été oublié, nous aurions raté l’avion si nous ne nous étions pas inquiétés. Voyageurs européens majoritaires qui n’ont cessé de me dévisager pour ma démarche et à chaque fois que je me levais pour m’étirer, peu de place pour se dégourdir les jambes, commodités déjà souillées au départ du vol, aucun respect de mes choix alimentaires et passagers très très bruyants. C’est peut-être une expérience isolée, nous verrons sur notre prochain retour, mais elle nous laisse un goût amer dans la bouche… Nous lui laissons néanmoins une seconde chance, cette fois-ci, en essayant de gérer en amont tous les problèmes éventuels (accès prioritaire, alimentation, …).

 

 

Les transports internes

 

 

—Voyager entre les villes—

 

Nos connaissances sont pour l’instant théoriques car nous avons passé notre premier voyage exclusivement sur Tokyo. Mais voici néanmoins deux sites qui nous ont aidés à planifier notre second voyage :

Site ultime (uniquement en anglais) : hyperdia.com
Site intéressant également (et en français) : www.virail.fr

 

Du coup, Japan Rail Pass ou pas Japan Rail Pass ?

 

La question se pose souvent car le Japan Rail Pass propose un accès illimité, pour une certaine durée, à tous les trajets du Shinkanzen et à la majorité des lignes opérées par le JR mais à un certain prix… Comptez 230€ pour 7 jours, 366€ pour 14 jours et 470€ pour 21 jours, par personne évidemment. Sachant que les trajets en Shinkanzen à l’unité sont assez cher, le Japan Rail Pass n’est intéressant que si vous comptez énormément bouger en une période de temps assez courte et, surtout, si vous désirez faire des temps de trajet très courts.

 

Si vous voulez limiter les frais, sachez qu’il existe des alternatives au Shinkanzen, l’équivalent des trains de banlieue. Leurs prix sont très bas mais le temps de trajet est plus long avec, parfois, des changements. En revanche, on parle là d’une différence de prix du simple au quadruple, ce qui n’est pas négligeable !
Au final, nous vous conseillons de prendre le temps de planifier votre voyage et de comparer les prix/temps de trajet et de l’adapter à vos envies/besoins !

 

—Tokyo—

 

Comme je le disais, notre premier voyage s’étant exclusivement passé sur Tokyo, je ne pourrai que vous parler de cette ville pour l’instant.

Nos trajets internes se sont quasiment tous bien passés, je vais en parler un petit peu plus en détails :

 

Le Yamanote

Le Yamanote est un genre de RER qui fait le tour de Tokyo. Tous les arrêts de Yamanote que nous avons fait étaient handi-accessible par des ascenseurs et des escalators [ATTENTION, cela ne veut pas dire qu’ils le sont forcément tous mais il semblerait]. C’est un mode de transport que nous conseillons vivement à toute personne en situation de handicap.

 

Le métro

Alors là, je n’ai pas grand chose à en dire… tous les arrêts de métro semblent uniquement accessible par des escaliers (à de rares exceptions) et pas juste un, mais de nombreux à la suite les uns des autres, au final, nous n’avons donc pas pu le tester…

 

Le bus

Pas grand chose à en dire non plus car nous n’avons voyagé qu’en Yamanote finalement. Notre seule expérience en bus fût pour nous rendre à l’aéroport pour notre retour. Pour ma part, elle fût agréable et sans encombre, rapide et très peu coûteuse, un choix idéal pour aller ou partir d’un aéroport.

 

Le taxi

Nous avons beaucoup utilisés le taxi lors de notre premier voyage, par praticité/fainéantise/autre, c’est un mode de transport qui s’imposera toujours à un moment donné ou à un autre dans un voyage. Parlons-en. Les taxis roulent tous très bien et sont très confortables. La plupart ont des portières automatiques. Les conducteurs ne parlent pas tous très bien anglais mais ils feront de leur mieux pour comprendre le mieux possible. Je vous avoue que quelques mots de japonais (tout droit/gauche/droite/oui/non/etc) aideront énormément. Les rares qui se sont trompés de chemin ont arrêtés le compteur lors du détour pour ne pas nous faire payer plus cher que prévu. En revanche, Tokyo ne déroge pas à la règle, c’est TRÈS coûteux. Nous vous conseillons de réserver ça pour de rares occasions ou des obligations (plus de transports en commun).

 

À pied

Bah oui, parce qu’il faut bien en parler ! Tokyo est une ville très, très agréable pour marcher. Les rues sont d’une propreté éclatante, fumer dans la rue est interdit, les gens sont silencieux et personne ne vous bousculera. Si vous n’avez que peu de trajet ou si vous aimez/pouvez marcher, c’est un « mode de transport » que je vous conseille fortement ! Levez les yeux, observez, vous y découvrirez des merveilles et des endroits insoupçonnés que vous auriez ratés autrement. « Perdez-vous », c’est le meilleur guide de voyage 🙂

 

 

 

N'hésitez pas à nous suivre ou à partager ! Merci :3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *